top of page
Rechercher

Le triangle de Karpman


COACH DEVELOPPEMENT PERSONNEL A DISTANCE

Le triangle de karpman appelé également le triangle dramatique, est un modèle de communication qui est toxique car il entretient des relations énergivores. C’est une configuration en analyse transactionnelle qui a été proposée par Stephen Karpman en 1968. C’est un jeu psychologique qui est joué par deux personnes ( ou 3 ) et dont les rôles, le persécuteur, la victime et le sauveur peuvent être endossés.


Lorsque ces relations naissent dans un groupe, elles sont contre-productives parce qu’il va avoir un processus de manipulation de la communication qui va être mise en place

Le triangle de Karpman a été joué au moins une fois par tout le monde dans sa vie, il est important de reconnaître les attitudes, les comportements, les sentiments de chaque protagoniste afin de se protéger et de ne pas rentrer dans ce processus toxique.


La configuration de ce triangle se présente de la manière suivante :

Persécuteur, Victime, Sauveur


Comment reconnaître le Persécuteur:


Au niveau de ses actions:

-C’est un personnage qui a tendance à humilier et à rabaisser les autres, il donne des ordres en essayant de contrôler les gens.


-Le bourreau aura tendance a souvent révéler toute faiblesse ou vulnérabilité dans le groupe et les situations ou personnes qui sont faibles. Il critique énormément l’autre en le disqualifiant et en le décrédibilisant


-Quand ils n'obtiennent pas ce qu'ils désirent, ils explosent dans la colère, le blâme en faisant de leur problème votre faute.


-Ils accusent l’autre.


-C’est une personne qui est dominante, a une haute idée de ce qui est juste, et est très moralisateur.


-Il complimente de manière exagéré.


-Il provoque de la rancune Il veut souvent se venger d’une frustration et d’une souffrance.


-On le reconnaît par sa posture, de contrôlant, oppressante, autoritaire, de rigide, il se donne une image de supériorité.


Au niveau de ses pensées et de ses émotions.

-Les autres sont faibles, je suis supérieur aux autres, je mérite mieux, je vais me venger, tu ne fais rien comme il faut, ça sert à rien ce que tu fais, tu ne fais jamais rien.


-Sentiment : Il a une dominance de sentiment de colère, haine, énervement, mécontentement, agacement, frustration, hostile, intimidant, rancune.


-J’ai le pouvoir de rendre malheureux les autres.


Souvent les personnes qui ont une tendance de persécuteurs ont eu beaucoup de frustrations dans leur enfance et essaient de le faire payer (inconsciemment) aux autres.